Lentilles sclérales : de quoi s’agit-il, dans quels cas les porter et quels sont leurs avantages ?

Lentilles sclérales

Publié le : 23 mai 20237 mins de lecture

Les lentilles sclérales sont utilisées spécifiquement sur recommandation médicale. Cette prothèse est posée directement sur la sclérotique. D’une taille bien supérieure aux lentilles rigides conventionnelles, ce dispositif est préconisé par les ophtalmologues pour équiper les patients souffrants de certaines maladies oculaires. Il permet d’optimiser la vision, mais pour une utilisation adéquate, il convient de consulter un médecin spécialiste pour la prescription et un prothésiste expérimenté pour sa fabrication.

Lentilles sclérales, de quoi s’agit-il ?

Les lentilles sclérales, comme celles trouvées sur dencott.com, se distinguent par leur taille identique à celle des prothèses souples. Cette particularité leur permet de bien s’adapter aux lignes du blanc de l’œil et de mieux protéger cette partie peu sensible. Elle forme un dôme à la surface, de manière à ne pas toucher la cornée. L’espace entre le verre et la sclérotique peut retenir les larmes, et ainsi compenser les irrégularités. Ce dispositif médical est fabriqué sur mesure pour convenir à la forme et à l’anatomie de l’œil du porteur. De par son grand diamètre, la lentille sclérale est parfaite pour la correction de certaines pathologies touchant la surface oculaire, comme le kératocône. Son port permet d’améliorer la vue des patients.

Quand porter des lentilles sclérales ?

Étant donné qu’il s’agit d’un dispositif médical, la prescription d’un spécialiste est impérative. Normalement, l’ophtalmologue recommande le port de ces prothèses après un diagnostic.

Soin post-greffe de cornée

La prise en charge de certaines maladies cornéennes passe indubitablement par une greffe de la cornée. Après ce type d’intervention chirurgicale, des irrégularités peuvent apparaître à la surface et affecter la vision. Le port de lunettes n’est pas adapté, en revanche, l’adoption des lentilles sclérales est la meilleure solution. Dans tous les cas, cette prothèse oculaire associe la qualité optique d’une lentille rigide, ainsi que le confort et la stabilité des dispositifs souples.

Correction du kératocône

Au fil du temps, la membrane cornéenne s’amincit progressivement chez les personnes sujettes au kératocône. Par la même occasion, elle se déforme et tendre à prendre la forme d’un cône plus ou moins irrégulier. La vision du patient est altérée par cette modification de l’apparence de la cornée. Le port de lentille de contact sclérale fait partie des premières solutions préconisées par les médecins spécialistes afin d’uniformiser la surface, et ainsi de donner plus de chance aux patients de corriger leur vision. Sa rigidité limite la progression de la déformation puisque le verre ne cède pas.

Soin post-chirurgie au laser

Le port de lentilles souples s’avère impossible après une chirurgie au laser compte tenu de la modification de la cornée qui devient plus plate. Dans ce cas, la meilleure solution est la pose du modèle scléral. Il permet de corriger les irrégularités cornéennes et d’offrir un meilleur confort visuel.

Autres raisons de porter ces prothèses oculaires

La lentille sclérale est indiquée en cas de sècheresse oculaire, de kératites, de défaut d’épithélial persistant et de brûlures chimiques. Les irrégularités de la cornée peuvent être apaisées grâce au port de ce type de prothèse oculaire. Ces lentilles sont les plus adéquates pour les personnes atteintes de pellucide marginale, de dégénérescence et d’astigmatisme.

Comment mettre et enlever les lentilles sclérales?

La pose et retrait de ce dispositif médical doivent se faire dans les règles de l’art, en respectant les étapes conventionnelles.

La pose

L’hygiène étant fondamentale, le lavage des mains, avec des produits désinfectants ou du savon, précède toutes les étapes. Après quoi, il convient de bien les sécher avant toute manipulation, même en sortant les lentilles de leur étui. La première étape consiste à rincer les prothèses avec du sérum physiologique, sinon une solution saline convient également. Par la suite, il faut les remplir et éviter la formation de bulles. Dans ce cadre, une solution saline adaptée, c’est-à-dire avec un ph doux, est utilisée. Tout produit contenant des agents conservateurs est à écarter. La pose s’effectue à l’aide d’une ventouse de grande taille. Au moment de sa mise en place dans l’œil, le patient doit s’installer confortablement et être dans la bonne position. Pour ce faire, il doit pencher sa tête en avant, en veillant à bien faire rentrer son menton vers sa poitrine. Ouvrir grandement l’œil et placer la lentille en faisant attention à ce qu’il n’y ait aucune bulle d’air entre la cornée et la prothèse.

Le retrait

Cette prothèse oculaire doit être retirée chaque soir, au moment du coucher. La manipulation est aussi délicate que pour la pose. A priori, il faut mettre quelques gouttes de sérum physiologique dans l’œil. Le retrait s’effectue à l’aide d’une petite ventouse non perforée. Cet outil doit être imbibé de sérum physiologique également. L’intéressé doit tourner son regard vers le bas avant de placer judicieusement la ventouse au niveau de la lentille. Le retrait se fait lentement, en appuyant légèrement. En cas de résistance, il faut rajouter du sérum, puis ajuster la position de la ventouse.

Quels sont les avantages de porter des lentilles sclérales ?

  • Le port de ce dispositif permet d’avoir une vision claire et nette, avec une performance plus élevée par rapport à celle des lunettes et des lentilles souples.
  • Les lentilles ne tombent pas des yeux, même si la personne bouge beaucoup. D’ailleurs, elle peut continuer ses activités de tous les jours. Ce dispositif se démarque par sa longue durée de vie.
  • Les lentilles sclérales corrigent de nombreux cas d’astigmatisme cornéen, ainsi que d’autres anomalies complexes de la vision.
  • Elles sont plus confortables que les lentilles rigides, dans la mesure où elles sont imperméables à l’oxygène.
  • Son port protège les yeux de toutes les agressions des corps étrangers, pour ne citer que la poussière.

Plan du site